Argile pour la peau : pourquoi l’utiliser, laquelle choisir ?

Vous connaissez sûrement l’argile, mais savez vous qu’il en existe de nombreuses variétés ? Leurs pouvoirs naturels sur votre beauté sont impressionnants : mains, visage, cheveux… Les argiles ont toutes des propriétés différentes et s’adaptent à tous les types de peau. Voici un guide pour trouver celle qui vous correspond !

Qu’est-ce que l’argile ?

L’argile est un minéral naturel issu de roches, de sols ou de cendres volcaniques. Elles se composent, à des doses différentes selon les types, de plusieurs minéraux et oligo-éléments : silice, calcium, cuivre, zinc, fer, sodium, potassium, etc. Séchée au soleil, l’argile devient une poudre à mélanger avec un liquide. Vous obtenez alors une sorte de boue ou de pâte.

Quels sont les bienfaits cosmétiques de l’argile ?

L’argile utilisée depuis très longtemps dans le domaine de la cosmétique. Son côté très naturel en fait un ingrédient plébiscité dans les formulations de soins du visage ou des cheveux notamment. Les argiles sont également efficaces utilisées pures. Concrètement, elles permettent de purifier la peau et les cheveux en offrant un nettoyage intense. Les sédiments de l’argile sont très absorbants et éliminent ainsi les impuretés comme l’excès de sébum ou la pollution par exemple. C’est la principale caractéristique de l’argile, mais elle permet aussi :

  • d’exfolier la peau
  • de la rendre plus douce
  • de resserrer les pores
  • d’accélérer la cicatrisation
  • de reminéraliser la peau
  • d’assainir le cuir chevelu
  • etc.

Selon l’argile que vous choisirez et votre type de peau, ces bienfaits sont plus ou moins accentués.

Comment utiliser l’argile pour sa peau ?

L’argile peut être utilisée de différentes manières en cosmétique. L’argile se trouve le plus souvent dans :

  • des masques
  • des lotions nettoyantes
  • des gommages et peelings
  • des shampoings purifiants
  • des déodorants

Vous pourrez concocter vous-même votre masque avec des poudres vendues seules. Pour cela, mélangez l’argile de votre choix avec de l’eau, de l’eau florale ou encore des huiles naturelles selon les effets recherchés. Des recettes de gommages existent également mais attention de ne pas rendre votre produit « homemade » trop agressif et à adapter les dosages à la sensibilité de votre peau. Si vous choisissez de jouer la chimiste, prenez garde à ne jamais utiliser d’ustensiles en métal : le contact avec cette matière annule les propriétés de l’argile. Privilégiez le bois ou le plastique. Côté fréquence, utiliser un masque à l’argile une à deux fois par semaine.

Dans le commerce, vous pourrez aussi trouver des formulations à base d’argile chez les marques utilisant ces minéraux dans leurs gammes. Généralement, l’argile y est accompagnée d’actifs complémentaires : vitamines, actifs anti-âge, anti-tâches, tenseurs, etc.

Les différents types d’argiles : pour qui ? Pour quoi ?

Il existe un arc-en-ciel d’argiles ! En effet, pour bien distinguer les types de poudres et leurs effets, il faut se pencher sur leur couleur. Cela définit la composition et le dosage des différents minéraux de l’argile. Voici un petit tour d’horizon des argiles et de leurs bienfaits.

L’argile verte

C’est certainement la plus connue et la plus utilisée des argiles. C’est aussi la plus absorbante de toutes. L’argile verte à un fort pouvoir sébo-régulateur (pour limiter la production de sébum) et évite ainsi d’avoir une peau grasse et brillante. Cet effet est aussi valable pour les cheveux : l’argile verte permet d’espacer les shampoings, de purifier le cuir chevelu et de regagner du volume !

Pour qui ? Les personnes ayant la peau grasse et/ou de l’acné, ainsi que les personnes ayant des cheveux à tendance grasse.

Pour quoi ? Purifier en profondeur la peau et les cheveux, limiter la production de sébum.

L’argile blanche

L’argile blanche est également appelée kaolin. Riche en silice, c’est la plus douce des argiles. Par conséquent, elle est recommandée pour les peaux fragiles. Comme l’argile verte, elle nettoie mais son pouvoir principal est d’adoucir et d’apaiser la peau affaiblie. Elle permet de redonner de la vitalité aux tissus et de les protéger des agressions extérieures.

Pour qui ? Les personnes à la peau du visage ou du corps sèche, déshydratée, mature ou irrité, ainsi que les personnes aux cheveux dévitalisés ou cassants. L’argile blanche est particulièrement indiquée pour les enfants, en petite quantité, dans l’eau du bain.

Pour quoi ? Adoucir l’épiderme et les cheveux, redonner de la force, matifier et protéger des agressions extérieures.

L’argile rouge

L’argile rouge est riche en oxyde de fer. Elle permet de favoriser la micro-circulation et ainsi de donner un coup d’éclat à la peau. Elle est parfaite pour les teints ternes qui veulent retrouver un peu de luminosité ou pour les peaux réactives (rougeurs par exemple). Comme toutes les argiles, l’argile rouge est également nettoyante et purifiante.

Pour qui ? Les personnes à la peau mixte à grasse, réactive ou terne.

Pour quoi ? Donner un aspect lumineux et vif au teint, soulager les petites irritations.

L’argile rose

C’est tout simplement un mélange d’un quart d’argile rouge (vivifiante) et de trois quarts d’argile blanche (douce). Elle combine donc les effets des deux poudres en adoucissant les peaux sensibles et en leur redonnant un effet « bonne mine ». Elle permet de retrouver un grain de peau lissé et agréable.

Pour qui ? Pour les personnes ayant à la fois la peau délicate, sèche, qui tiraille… et terne.

Pour quoi ? Redonner un joli éclat au teint des peaux délicates.

L’argile jaune

L’argile jaune est assez proche de l’argile verte. Également appelée illite jaune, elle est cependant plus douce car elle contient moins d’oxyde de fer. Cette argile a, en plus des fonctions nettoyantes et exfoliantes, des vertus tonifiantes et vivifiantes. Elle permet aussi de reminéraliser la peau et de lui donner de la douceur.

Pour qui ? Les personnes ayant une peau mixte à grasse, plus ou moins sensible.

Pour quoi ? Redonner de l’énergie à la peau, la nettoyer en profondeur et l’adoucir.

L’argile bleue

L’argile bleue est la plus rare des argiles. Elle est moins riche en sels minéraux que ses camarades et a, par conséquent, moins de pouvoirs absorbants. Son atout principal est sa capacité à oxygéner la peau, à la protéger des éléments extérieurs comme la pollution ou le tabac. C’est en quelque sorte l’argile « détox ».

Pour qui ? Les personnes exposées aux agressions extérieures et ayant la peau « asphyxiée ».

Pour quoi ? Pour désincruster la peau, la débarrasser des impuretés et lui permettre de bien respirer.

Le Rhassoul

Le rhassoul (ou ghassoul) est une terre lavante moussante bien connu des cultures orientales depuis des millénaires. C’est une argile volcanique qui a de très bonnes propriétés lavantes. Le rhassoul permet de nettoyer la peau et les cheveux en douceur. Comme les autres terres et argiles, le rhassoul a des pouvoirs purifiants et absorbants.

Pour qui ? Tous les types de peau, de la peau grasse à la peau très sèche et réactive.

Pour quoi ? Pour nettoyer simplement et retrouver de la douceur.

L’argile marine

Issue des sols d’océans (Atlantique notamment), cette argile est assez méconnue. Riche en silicate d’aluminium, elle permet de booster la régénération cellulaire. Cette stimulation de la peau permet de ralentir l’apparition des signes de l’âge (rides, tâches…) et d’atténuer l’acné ou la couperose par exemple. L’argile marine a également des vertus nettoyantes. Les laboratoires MedSPA ont choisi d’intégrer cette argile à leur masque Peel-Off Purifiant.

Pour qui ? Les peaux matures ou acnéiques, ayant besoin d’être réparées et cicatrisées, ainsi que les peaux ternes.

Pour quoi ? Nettoyer la peau en favorisant la régénération cellulaire, et donc en ralentissant l’apparition des signes de l’âge.

Alors, vous avez trouvé votre argile ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *